Les projets financés

Plus de 2 Millions € alloués à la Recherche scientifique en 12 ans et près de 85 Projets financés

Axes Couverts

  • Prédiction et traitements des GVH-D
  • Nouvelles Chimiothérapies
  • Mécanismes des LMC
  • Mécanismes des LAM
  • Mécanismes des LLC
  • Mécanismes des LAL
  • Hématopoïèse et Leucémogénèse

Années 2010

Années 2000

  • Production de lymphocytes T anti-adénovirus pour immunothérapie adoptive après allogreffe de CSH : protocole clinique – CHU Nancy
  • Facteurs morphologiques prédictifs de la réaction aigue du greffon contre l’hôte après allogreffe de CSH – CHU Nantes
  • Rôle des alarmines comme facteur de maturation des cellules dendritiques : implication dans la maladie du greffon contre l’hôte – EFS  Besançon
  • Dosage des cytokines inflammatoires, chemokines et protéine C réactive pré-greffe allogénique précédée d’un conditionnement d’intensité réduite SAL-based et corrélation avec la toxicité et la survie chez des patients atteints d’une pathologie hématologique maligne –Institut Paoli Calmettes
  • Découverte et caractérisation moléculaire d’un épéissage alternatif du gêne CD20 humain (marqueurs moléculaires diagnostique de certaines hémopathies B ? Modulateur du traitement par rituximab et/ou nouvelles cibles thérapeutiques ? –EFS Bourgogne/FC
  • Traitement adjuvant dans les rétino-blastomes unilatéraux étendus et nucléés d’emblée, prise en charge clinique et caractérisation génomique des tumeurs – Institut Curie
  • Détection des mutations Bcr-Abl à l‘Imatinib-mésylate chez des patients atteints de leucémie myéloïde chronique – Hopital Edouard Herriot de Lyon Pr Nicolini.
  • Etude fonctionnelle des transcrits spécifiques à chaque gène KIR dans le suivi post-greffe de CSH. Mise au point du typage allélique des gènes KIRs – EFS Lyon Pr Gebuhrer.
  • Mise au point de la PCR quantitative en temps réel pour l’étude du chimérisme post-greffe de CSH – EFS Lyon Pr Gebuhrer
  • Induction de la sénescence par le TNF ALPHA dans les cellules myéloïdes leucémiques : implication dans la physiopathologie des myélodysplasies – Hôpital Purpan Inserm Toulouse Pr de Mas.
  • Etude de l’amplicon 17q21 dans les leucémies lymphoblastiques – CHU Strasbourg Pr de Hautpierre.
  • Analyse de la signalisation par le récepteur à l’antigène des cellules B dans les leucémies lymphoïdes chroniques – Paris Hôpital Avicenne Pr Cimbalista.
  • Leucémies aigües promyélocytaires et organisation fonctionnelle du Noyau Rôles des corps nucléaires PML et de la voie SUMO – Paris Institut Pasteur Pr Dejean.
  • Etude différencielle du chimérisme dans les populations leucocytaires sanguines après conditionnement non myéloablatif et greffe allogénique de CSH – Centre Jean Perrin Strasbourg Andrei Tchirkov.
  • Rôles fonctionnels des facteurs de transcription 5FT STAT5 A/5B dans les précurseurs lymphocytaires B normaux et leucémiques – CHU Amiens Pr Lassoued.
  • Régulation de la stabilité et de la traduction de l’ARN messager du proto-oncogéne C-fos. Rôle des éléments AREs – CNRS CHU Bordeaux
  • Etude en Immunocytochimie de l’expression de la protéine p15 ink4B au cours des leucémies aigües lymphoblastiques de l’enfant. INSERM CHU Lille Pr Quesnel.
  • Caractérisation des fonctions immunorégulatrices des cellules dendritiques circulantes chez les patients atteints de leucémies aiguës myéloïdes – CHU Marseille Pr Olive.
  • Rôle des radicaux oxygénés dans la modulation des mécanismes de réparation de l’ADN et l’instabilité génétique observée dans les leucémies myéloïdes chroniques – CHU Toulouse Inserm Pr Lautier.
  • TMZ-NB 01 : étude de phase II du TEMOZOLOMIDE (TMZ) (Temodal TM) chez les enfants >1an porteurs d’un neuroblastome de hautt risque réfractaire ou en rechute – Toulouse Pr Rubie.
  • Etude des mécanismes moléculaires régulant la compartimentalisation nucléaire au cours de l’hématopoïèse. Paris Inserm Hôpital Cochin Romeo.
  • Lymphomes anaplasique à grandes cellules de l’enfant : essai randomisé international de phase III testant l’impact d’une chimiothérapie d’entretien  par Velbé hebdomadaire sur la survie sans événement des patients à haut risque de rechute- IGR Hartmann Brugières.
  • Impact du complexe KIR (Killer Immunoglobulin-like Receptor) sur les complications immunologiques des transplantations de cellules souches hématopoïétiques – St Louis Pr Charon
  • Rôle du récepteur tyrosine kinase FLT3 dans les leucémies induites par les protéines de fusion MLL, nouvelle cible thérapeutique potentielle – CNRS Hopital ST Louis Pr Lavau.
  • Utilisation des Lymphocytes T CD4+ CD25+ immunoregulateurs pour le contrôle de la maladie du greffon contre l’hote après greffe- CNRS Groupe Pitie-Salpétriêre- Pr Cohen.

Les 75 maladies identifiées traitables par greffe de CSH

Les 75 maladies identifiées traitables par greffe de CSH